ligne 38 Atouvents Marseillan - Voile loisir, sorties journée et demi-journée pour tous Baléares

Cette croisière initialement programmée en compagnie de Delphine, Eric et Dominique sur une semaine vers Porquerolles a été totalement modifiée d'une part en raison du forfait de Delphine et Eric, (Petit problème de santé au dernier moment), remplacés au pied levé par Guy et destination remise en question par Dame Météo qui était peu fiable sur la région Provence/Cote d'Azur. 
 
L'équipage de Zéphir: Dominique, Albert, Guy  
 
Les photos de notre équipier Dominique:
 
 Fuyons par 30nds de NW (W de Minorque)  Le calme retrouvé  à Cala Covas               Après un passage en eaux colorées, suite aux orages d'hier soir
 
     Notre ami le Dauphin                                En approche de Majorque                                         Port de Ciudadella, une étape de charme
 
Le billet de Guy: "Merci pour cette croisière, Albert, où plutôt ce "run musclé"! En compagnie de Dominique,ambiance conviviale en toute sécurité.
Quel effroi, quand Albert m'annonce que son livre de bord est terminé et qu'il ne fera plus de croisières!
Alors, chers adhérents d'Atouvents, je lance une souscription afin de remplacer la mémoire de Zéphir pour continuer d'écrire les plus belles pages d'Atouvents...opération "sauvez Albert"! et puis de toute façon,...on n'a pas été jusqu'à Ibiza!
Moi, je vous le dis, "ça sent  (encore) le dauphin! " (expression familiaire de bord)
Guy"
Le billet de Dominique: "Bonjour à tous,
9 jours de mer, 9 jours de plaisir, 9 jours d'enseignement dans une bonne humeur quotidienne. Une route vers les Baléares qui nous a fait croiser celle des dauphins et des moules de roches. Merci Albert, merci Guy pour cette croisière, partant pour la prochaine manche d'une partie qui n'est pas finie. Merci Atouvents,
Dom de Mèze."
                                                         Notre devise en fonction de la météo: Courage fuyons!!!
 
Croisière du 28 Septembre au 7 Octobre: Destination Baléares, Minorque, Majorque, Costa Brava, 590 milles par on peut dire tous les temps!!!
 
Equipage:  Dominique.R équipier quasi permanent à Atouvents et participant fidèle aux croisières sur Zéphir.
                  Guy.C équipier ayant participé à différentes croisières sur différents voiliers avec Atouvents.
                 Albert.C chef de bord de Zéphir, Xem croisière.
 
Lundi soir 28 Septembre, Mardi 29 Septembre, Mercredi 30 au petit matin;
 
A charge de l'équipage de procéder à l'avitaillement du bateau, la préparation du voilier est assurée par Albert, sans oublier  l'annexe et son moteur..... Qui ne seront pas utilisés, la baignade étant plus rafraîchissante dans les calas!
Nous larguons les amarres à 16hrs 15, établissons les voiles, croisons notre ami Inca sur son retour au port. "Zéphir" appuyé par une brise de SE de 8/10nds fait route sur Sète. Passage des ponts sans retard ce qui nous permet de prendre le large dès 20 heures: Destination Ciudadella, l'un des deux ports de L'île de Minorque. (Route directe 204 milles de Sète).
                 - Vent de SW 6/8nds, GV + moteur vitesse 5/6nds un couple d'heure
                 - Arrêt moteur le vent passe à l'E 9/11nds puis 18/23nds dans la nuit, réduction de génois et 1 ris dans la GV le vent monte, la mer aussi!!
           - La mer est maintenant bien formée, les vagues ???? Il fait nuit, vent toujours d'E de 18/21 nds par le travers, vitesse 7/8 nds....pas de repos pour l'équipage, 1heure et 1/2 à la barre, 1heure 1/2 de sommeil, hum? 1heure 1/2 disponible à tout moment, sécurité oblige!
            - Au petit matin (3heures 30)  du mardi 29, le vent faiblit un peu, toujours d'E 12/14 nds vitesse 5,5nds mer forte.
                - Vers 9heures 30, orage, pluie et rafales 25/28 nds, le vent passe au SE nous réduisons encore le génois et gardons la GV à 1 ris seulement! Il tient bien Zéphir, c'est réconfortant d'autant que les vagues deviennent impressionnantes pour nous qui sommes habitués à naviguer dans notre grande baignoire de l'étang de Thau. Mais pourquoi sommes nous là??? Au milieu de nulle part  ??? Et malgré ce, l'équipage est heureux de vivre une nouvelle expérience fort enrichissante, bien sur technique mais également humaine, c'est le temps de se serrer les coudes! Nous servons de perchoir à une hirondelle, belle rencontre!
               - Le vent faiblit si on peut dire, 18/20nds de SE il est 12heures 30 et nous sommes théoriquement à mi parcours.
           - Un nouveau passage pluvieux vers 15 heures, le vent passe au N à 5nds, le moteur sera remis en route un couple d'heure avant de retrouver de l'E à 14/15 nds.
              - Le rythme est pris, le vent d'E est maintenant bien établi à 14./15nds et c'est sous voile que nous finirons notre traversée, seule la pluie viendra par moment perturber la fin du parcours, vitesse 6/7nds. Peu de rencontres à par les étoiles et la lune!
           - Accostage au port de Ciudadella le mercredi matin à 8heures 15 pour être précis! Nous avons parcouru 233 milles pour 36/37 heures de navigation depuis Sète.
        Dominique concentré !                              Guy rêveur ?                                          Quelle est belle...                                  Un peu de repos!!!
 
 
Jeudi 1er Octobre, la nuit a été calme...malgré les coups de vents en soirée et une pluie diluvienne qui ne nous a pas affecté. Départ de Ciudadella vers 11 heures, par un NW de 18/25 nds et rapidement 28/32nds, sous génois réduit la vitesse est de 5.6/7.5 nds pour virer le cap Sud de Minorque et se retrouver à l'abri de la mer! Nous longeons la côte en visitant les calas pour venir prendre un mouillage sur bouée à la cala Galdano, l'apéritif a ses obligations...La suite aussi! Le rêve arrive avec la cala Cova, son site sauvage, ses roches, ses eaux à 26° et ses naturistes pour en faire une escale idyllique...Nous y sablerons la soirée au champagne pour les 50 ans de calvaire d'Evelyne!!! Et les malheurs d'Albert!
  Nous quittons Ciudadella                     Un peu plus tard, 25/32nds                  Cala Galdano après l'orage d'hier soir!                Cala Cova, une perle!
 
 
 
Vendredi 2 Octobre, comment ne pas passer une nuit de rêve dans ce site enchanteur! Le mouillage avec une ancre à l'avant et 30 mètres de chaîne de 10 par 6/7 mètres sur fond de sable et 3 amarres sur l'arrière prises sur les enrochements. Au petit matin notre "plongeur Guy" ira libérer ces amarrages, à la nage bien sûr! (Eaux à 26°, pas de quoi en faire un fromage). L'équipage décide d'aller faire un tour à Majorque, la météo est favorable, cap au 270° sur la baie de Pollença au NE de Majorque avec des vents de S à SE et SW de 5 à 14 nds toutes voiles dehors. Belle navigation qui se terminera en régate...enfin presque, en rentrant dans cette magnifique baie nous nous trouvons encerclés par des régatiers! Nous vendrons chèrement notre peau, notre pavillon n'aura pas à rougir. L'équipage aura gagné sa bière....Après 51,6 milles en arrivant à Pollençà vers 18 hrs où nous sommes accueillis devenez par qui? Un Normand du prénom de Dominique....Comme le notre à bord! Ils sont incroyables ces normands, ça pousse partout!
 
 Désolé Josiane, il ne sera pas noyé!     Bras NE de la cala Covas et c'est les larmes aux yeux que nous la quittons.     Deux Normands heureux, Pollençà.

 

Samedi 3 Octobre, Dimanche 4 Octobre, la nuit au port a été très calme c'est de bonne augure car la route sera longue pour rejoindre les côtes Espagnoles, Palamos si possible? Le temps est magnifique, un vent de SSE de 9 nds caresse les voiles de Zéphir pour quitter la baie à 8hrs 45. Impossible de résister il faut envoyer le spi...sitôt dit sitôt fait, il faut dire que l'équipage est opérationnel à 110%, le vent monte en puissance et la vitesse suit, 6,5nds rapidement 7/8 nds et plus de 9nds, la mer se couvre de moutons blancs il est l'heure d'affaler! Nous poursuivons notre route, les côtes disparaîssent seule compagnie les dauphins et quelques rares bateaux. L'équipage adaptera sa route suivant la météo et mettra le moteur en route quand le vent sera trop faible, c'est le régime en croisière, au moins 5 changements de vent, pour finir le parcours avec du WNW, du S et NNE de 20nds dans le nez!!! Ce qui retardera notre arrivée au club nautique de Palamos (vieux port) à 11hrs le Dimanche matin 4 Octobre. Environ 27hrs de traversée pour 143 milles.
                         Port de Pollença                                               Départ pour la traversée vers Palamos, Cap de Formentor (Majorque)
                  
 
Lundi 5 Octobre, un coup de vent fort en soirée puis nuit calme, le petit déjeuner sera comme tous les jours bien garni! La météo reste très versatile du S du N, calme plat et NW pour finir le tout de 0nds à  29nds....l'équipage sera à rude épreuve mais restera zen et efficace, quand à Zéphir il adore le gros temps! Nous passons le Cap Creus au calme entre deux coups de vent, comprenne qui pourra? Passé le cap, la Tramontane nous cueille sans vergogne, 20nds et rapidement 28/29nds, c'est la journée des surprises d'autant qu'un BMS annonce 35nds de S à Béar? Nous n'y rencontrerons quelques heures plus tard que 18/22nds de NW pour venir se mettre à l'abri à Collioure à 19hrs 50. Mouillage devant la plage par 6 mètres d'eau et 25 mètres de chaîne. Le chef Dominique nous régalera une fois de plus et lui attribuons 5 étoiles! 56,7 milles parcourus.
                    La mer se lève                                                    Guy prend la douche                                        Dominique apprécie 
 
 
 
Mardi 6 Octobre, que la nuit fut belle et calme dans ce paradis...pourquoi quitter Collioure? Tout simplement pour avoir le plaisir d'y revenir. Dame météo ne nous est pas favorable, vent de NNW 8nds seulement, l'appui du moteur nous sera utile pour  faire route vers Gruissan que nous rejoindrons à 16hrs 20 pour 39,6 milles. Demain sera un autre jour, un avis de coup de vent est prévu, hourra!
 
       
 
Mercredi 7 Octobre, le coup de vent est bien là, au petit matin Zéphir tire par secousses sur ses amarres et réveille l'équipage...Le calme revenu, la nuit se poursuit au rythme des "ronrons" de l'équipage. Le départ se fera sans précipitation, le NW est là, 15/20nds vers 9hrs 30, nous prenons deux ris en prévision et route au large avec une mer formée. La Tramontane  s'affolera par rafales à 25/32nds, mais l'équipage est maintenant aguerri après ces 8 jours de mer, quand à Zéphir il surfe sur les vagues pour nous amener très très rapidement à l'abri de la Grande Conque au Cap D'agde. Nous prenons un mouillage devant la plage, apéritif pour la mise en forme avant le déjeuner en terrasse...excusez du peu! Une sieste pour les plus courageux, nous avons de l'avance pour rejoindre Sète et passer les ponts. Il est vrai que faire une route directe à une moyenne de 7nds, les milles sont vite avalés. Nous accostons au quai d'Alger derrière un  petit 4 mâts avant de passer les ponts et rejoindre sous voile notre port d'attache où nous sommes attendus, devinez par qui? Après 9 jours de mer, joie, émotion et plaisir partagé.
 
                   Au mouillage à la Grande Conque.  Un équipage: motivé, performant en toute circonstance, épuisé par 8 jours de mer où ??? 
 
                                                                              
 
Notre escapade est terminée, 9 jours 590 milles dans une ambiance sans faille, avec un équipage motivé et performant dont l'expérience s'enrichit à chaque instant, bon vent pour leurs navigations futures.
Albert