ligne 38 Atouvents Marseillan - Voile loisir, sorties journée et demi-journée pour tous Corse sept. 2017

Croisière en Corse du 18 Septembre au 29 Septembre 2017.

Equipage: Florence.M; Jacques.N; Patrick.R et Albert.C chef de bord.

Destination Corse, 798 milles parcourus avec des vents de 0 à 41 nds et d'une mer d'huile à des creux de 3.5/4mètres.

                   Florence                                                     Jacques                                                         Patrick                                       Albert

        

Le premier mot à chaud, de l'un de nos équipiers Patrick.R.

Une expérience inoubliable à bord de Zéphir, et la Corse hors des sentiers marins battus...bluffé par la beauté des paysages. Et cette dynamique faite d'amitié...d'esprit d'équipe...pour réaliser à quel point je vivais des moments fantastiques...Avec comme leitmotiv...ce TOUS ENSEMBLE-TOUS ENSEMBLE...qui a permis de dépasser les déconvenues. Il y a des moments de vie qui font grandir l'âme...Cette croisière en fait partie...forte d'émotions, de sensations et de ressentis imprévus...(Je crois savoir de quoi je parle...) Merci à Albert, Jacques et Florence...ces MPP qui se reconnaîtront...

Le second de Jacques.N.

Une grande première pour moi, deux nuits sur le pont sous surveillance étroite de ma nouvelle famille. Comment écrire bonheur "Zéphir" tout simplement son capitaine et son équipage et 12 jours de rigolo thérapie. Merci à vous pour cette expérience, j'ai appris plus que j'en espérais sur la navigation à la voile. Merci  pour nos échanges en tout sens et tout genre. Je vous aime! Vive la prochaine "Baléares"?

Celui de notre équipière Florence.M

Merci Albert pour cette croisière formidable.

Nous avons beaucoup appris pour pouvoir pratiquer la voile.

Nous avons partagé cette passion, nous avons vécu des moments où le sang froid était de mise.

Nous avons découvert des endroits magnifiques et nous avons admiré ce que la nature nous affrait.

Nous avons partagé, des émotions, des discussions et des rires...rires...rires énormément....Cette expérience m'a enrichie et apportée beaucoup de bonheur.

"La simplicité des vrais valeurs de la vie"

A quand la prochaine croisière Albert ?

Amicalement Florence.

                                           **************************************

Lundi 18, Mardi 19 Septembre: Départ de Marseillan à 8 hrs, le vent de NW est faible et le ciel couvert c'est sous GV et Génois que nous rejoignons le chenal de pointe courte avec l'aide passagère du moteur afin d'être à l'heure pour passer les ponts. Les BMS se succèdent, NW 7/8 à partir de Marseille en soirée? Entre temps nous faisons route au moteur puis sous spi, le soleil nous accompagne. Nous sommes au large du planier, la mer se lève, le NW s'affirme 18/22nds au largue heureusement. Nous ferlons par sécurité la GV pour notre route de nuit et réduisons le génois, le génois est réduit à sa plus simple expression et pourtant Zéphir est heureux comme un poisson dans l'eau, il accélère sous les coups de boutoir, 28/35 et 41nds et c'est presque à sec de toile que nous faisons route sur Porquerolles à plus de 7.5nds, record 7.7nds! La hauteur des vagues au large 3/4 mètres? Le vent faiblira un peu avec la levée du jour et nous touchons terre à Porquerolles à 9hrs du matin. (22hrs de nav depuis Sète pour 148milles nautiques depuis Marseillan, à une moyenne de 6,72nds)

              Départ de Marseillan                          Au large                      Nav de nuit, même pas peur...                              Un peu de calme au réveil!

       

Mercredi 20, Jeudi21 Septembre: Après une nuit super calme au port de Porquerolles c'est la grande forme pour se lancer dans la traversée dont nous modifierons la destination en fonction des vents et dieu sait qu'en méditerranée rien n'est prévisible? Départ 8hrs 15, l'équipage est matinal GV+Génois vent de N de 8 à 17nds, sous spi également avec des vitesses qui oscillent entre 4,5 et 7nds...La vie est belle sauf que le vent tourne il faut affaler le spi et nous touchons de l'E 8/11 nds. 13hrs C'est l'hélicoptère de la marine Nationale qui nous intime l'ordre de faire route au 180° sur 15 milles nautiques, nous sommes au centre de la zone de TIR...perte de 65° sur notre cap! Le vent passe au SE la route est modifiée sur Ajaccio, mais tout est bon à bord pour faire marcher Zéphir, Spi asym, GV et Génois et aide du moteur quand la vitesse faiblit sous les 4nds. Nous aborderons les Sanguinaires vers 7hrs et poursuivrons notre route pour aller prendre un mouillage magnifique à la cala Sainte Barbe. Bain relaxant dans des eaux à 24°... 174 milles nautiques parcourus pour 26hrs de "Nav".

                                                                         Nous quittons Porquerolles

    

                          La nuit arrive à grands pas                                                 Mouillage de Sainte Barbe "Baie d'Ajaccio"  

                                      

Vendredi 22 Septembre: Suite à une soirée de marche jusqu'à la tour génoise, un petit rafraîchissement au bar avec vue sur le mouillage et une bonne nuit nous quittons le mouillage pour déborder le Cap Muro et faire route sur Bonifacio...notre destin en sera autrement...un petit changement de trajectoire et le talonnage devient inévitable...dans un premier temps RAS mais rapidement nous constatons une voie d'eau! Pas de panique à bord l'équipage est solidaire, nous ne coulerons PAS! Retour sur Ajaccio, contact avec le chantier pour sortir Zéphir et voir ce qu'il est possible de faire? Zéphir est hors d'eau à 14hrs, l'équipage se met au boulot pour sécher et colmater la jonction quille/coque fibre polyester + Sikaflex le chantier ferme à 16hrs 30....Jusqu'à Lundi! Il est 16 hrs quand nous mettons Zéphir à l'eau, la réparation de fortune est efficace, nous pouvons poursuivre notre croisière, comme quoi en mer mieux vaut rester optimiste et agir. Nous ferons route sur le Golfe de Propriano pour prendre un  mouillage à la tombée de la nuit à coté de Porto Polo, devant la plage de Taravo connue de Zéphir....23,9 milles parcourus.

    

Samedi 23 Septembre : Nuit calme au mouillage de Taravo, nous optons pour rejoindre le port de Propriano au fond du golfe afin de faire le plein d'eau et de gasoil, une visite aux douches, sans oublier un petit pot en ville et quelques courses sous les directives de notre chef cuisinier et quel chef...personne n'a essayé de lui prendre la place? C'est la règle pas de mutinerie...Nous reprenons la mer vers 12hrs 30 sous un vent de N de 15nds qui faiblira à 10nds mais sera suffisant pour nous permettre de rejoindre le mouillage envisagé aux pieds des îles Sanguinaires. Au pied du Phare, par 7m de fond nous mouillons sur 25m de chaîne avant de débarquer sur l'île et monter au phare pour quelques photos. Retour sur Zéphir et soirée inoubliable où la musique a deux effets à bord: danser...mais surtout perturber la communication téléphonique de Jacques avec sa chérie!!! 29,10 milles parcourus.

         Escale à Propriano                                                         Mouillage aux îles "Sanguinaires" à l'entrée du golfe d'Ajaccio

 

Dimanche 24 Septembre : Que le temps passe vite, trop vite! Le réveil se fait avec une petite houle qui ne gène en rien le petit déjeuner en "terrasse" avec vue sur les îles et au loin la baie d'Ajaccio et les montagnes Corse. Nous levons le mouillage pour faire route sur Sagone y prendre un mouillage sur bouée qui sitôt effectué laisse le temps libre à la baignade et la chasse aux oursins que notre chef cuisto (aidé en cela par Florence qui le regardera plonger... ) nous offrira en hors-d'oeuvre, arrosé d'un rosé bien frais...la vie est dure à bord de Zéphir. C'est en annexe que nous rejoindrons la terre pour une balade bien agréable. La surprise viendra à la tombée de la nuit, L'équipage donne l'ordre à Albert de s'habiller? Tiens, tiens en quel honneur? Une petite embarcation nous accoste, l'ordre est de monter à bord, le mystère s'éclaircit à mes yeux et nous nous retrouvons à une table en terrasse et quelle table! Je suis très touché par cette invitation surprise, parfaitement menée en toute discrétion, ce qui donne la mesure de nos relations à bord, ça fait chaud au coeur, une soirée inoubliable où la bonne humeur reste intarrissable. Merci à vous. 21,5 milles parcourus.

                                                                         Mouillage et balade à Sagone

 

Lundi 25 Septembre : La soirée fut "chargée" mais la nuit calme niveau mer et vent pour presque tout l'équipage...mais qui a mal digéré les oursins de midi? La règle à bord: rien ne sera divulgué aux terriens! Nous prenons la mer pour longer la cote sur l'un des paysages les plus magnifiques, le golfe de Porto et les roches ocres de Piana pour venir prendre un mouillage dans un décor de rêve à Girolata. Le bain est de rigueur dans ce cadre enchanteur où nous pourrions rester...mais jusqu'à quand? Une croisière en Corse sur 12 jours c'est un peu trop rapide, c'est pourquoi nous levons le mouillage et faisons route sur Calvi. Nous appontons à 18hrs devant les brasseries, comment résister à partager un verre? C'est ce que nous ferons  après avoir visité la Citadelle de Calvi toujours aussi majestueuse. De retour au bateau, nous prenons toutes les infos possibles pour notre traversée sur le continent, la météo est favorable, NE 18/23nds en début d'après midi demain? Le programme est validé, ce sera: réveil 8hrs, douches, petit déjeuner avec croissants, visite et achats de produits locaux, plein d'eau et de gasoil départ prévu 14hrs? La nuit sera calme et nous nous endormons au son très modéré d'un orchestre. 55,5 milles parcourus.

 

Mardi 26 Mercredi 27 Septembre : le programme est suivi à la lettre ou presque comme souvent en croisière, Nous plaisantons pas mal chez "Annie" où nous faisons nos achats de produits locaux avec dégustation de myrte. La suite, nous sommes invités pour un apéro à midi! Mais voilà, nous avons failli perdre notre équipier Patrick qui pour ses besoins perso a rendu visite à la pharmacienne...collègue ou pas, très jolie et bien faite dit-il 60x90x60...On n'abandonne pas un équipage, il rejoint le bord selon la devise établie par Jacques, "Tous ensemble". Comme toujours le chef Jacques aidé de Florence prépare un repas succulent et très copieux car nous fêtons l'anniversaire de Patrick, champagne et foie gras, excusez du peu, mais il y a de la route à faire. Tout se passe bien si ce n'est qu'Albert voyant le vent et la mer se lever précipite les choses et décide d'avancer le départ à 13hrs. L'équipage étant parfaitement au point, nous quittons le port, admirons un magnifique 5 mats avant de hisser notre GV et envoyer le génois réduit de 20%, libéré ensuite. C'est parti pour Les Embiez ??? La météo est conforme, 15/23nds, mer formée jusqu'à minuit environ avant de faiblir à 10nds vers 4hrs du matin pour devenir nul vers 7hrs suivi de légères brises. Zéphir est en plein forme, des jolies vagues, du vent et une vitesse constante autour de 7nds. Les milles sont rapidement avalés, la nuit est belle les quarts se succèdent au rythme d'une heure et demi à la barre et une heure et demi dispo pour 3heures de sommeil. De rares et lointaines rencontres, pas de voilier? Au petit matin c'est le moteur qui appuiera les voiles pour maintenir une vitesse de 5.5nds pour rejoindre Les Embiez. Notre route rapide jusqu'au droit de Porquerolles 18hrs de traversée, un petit record! Avant de ralentir sérieusement pour une arrivée à 14hrs soit 25hrs de nav pour 164 milles parcourus, pour une moyenne de 6,56nds.

                                                                    Anniversaire de Patrick

  

                            Pas mal !!!!                                                                                            Nous quittons Calvi

    

Jeudi 28 Septembre : La soirée aux Embiez est une fois de plus une soirée de fête pour l'équipage qui savoure ainsi cette belle traversée, l'ambiance partagée au resto est à la hauteur d'un équipage bien amariné prêt à repartir, mais où ? ? ? Cette journée sera cool, départ 9hrs pour faire route sur les Calanques. Nous visitons la plus belle à mes yeux, celle d'En Vau et revenons sur Port Pin plus ensoleillée et plus simple pour mouiller. 20 mètres de chaîne sur des fonds de 12 mètres, pas de vent ni de houle et nous restons à bord ou presque...Plouf, le bain sera vivifiant (21°) mais il faut bien mériter l'apéro! C'est le ventre plein à la limite de la saturation..normal avec un tel cuisto que nous reprenons la mer vers 14 hrs, débordons l'île Maire, passons entre le Chateau d'If et Pomègue avant de faire route sur l'anse de Verdon au pied du Cap Couronne. La nuit arrive quand nous mouillons par 4m sur 20 mètres de chaîne. Le repas en "terrasse" se fera à la lumière des lampions. 57,8 milles parcourus.

               Départ des Embiez                                                           Visite de la calanque d'EN VAU                                             Bain à Port Pin

         

Vendredi 29 Septembre : Dernière nuit à bord, tristesse! La croisière  s'arrête faute de combattants "Ricard" et "Armagnac" ont succombés....sûrement dû à l'évaporation? Rouge et Rosé vont suivre en ce dernier jour de Nav..Amen (les bouteilles). Et pourtant le valeureux équipage est debout à 4hrs, la sortie de l'Anse par nuit noire demande une grande attention. Au large, nous faisons route pour laisser les balises des cardinales S à tribord, passer au large de Bauduc et faire route sur Sète. L'équipage a déjà les pieds à terre....du moins dans les têtes, il ne faut pas manquer les ponts...Nous sommes attendus à Marseillan, familles et amis, 12 jours de Jeûne!!! Hum? La route se fera sous GV et génois et l'aide du moteur afin d'être à l'heure. (De fait, nous serons largement en avance!). Arrivés à Sète, une surprise agréable Serge en famille est venu nous dire un betit bonjour, un bonjour apprécié mais qui sera précipité par l'ouverture des ponts. Vent de NW 8/10nds puis variable en soirée, 75 Milles parcourus jusqu'à Sète et 12 de plus pour rejoindre notre port d'attache.....

                                                                             C'est déjà fini il est 21hrs.

 

Recommandations au Capitaine: Prévoir, fouet: avec un manche qui tient; du sucre: reste 5 morceaux; Une louche; Un vrai poste ou une vraie SONO avec musique choisie par l'équipage. (moderne en fait!!!).

En guise de compliment: Merci pour ce partage, cette joie de vivre pour cette découverte exceptionnelle, on en veut encore d'autres avec "Le Patron"!!! Amicalement on t'embrasse.

Flo et Jacques.

Comme tout chef de bord: l'action prime et je ne m'étendrai pas sur mes sentiments, ils resteront en moi et sont d'une richesse insoupçonnable. 

Merci à vous. Albert