ligne 38 Atouvents Marseillan - Voile loisir, sorties journée et demi-journée pour tous Inca

  le 26 novembre 2009. Voici Inca quittant Le Cap d'Agde pour rejoindre Marseillan

  

    

 Inca est un Rush très ardent qui saura satisfaire les amateurs de croisière rapide. Construit suivant la jauge IOR qui était la règle lors de sa construction, il a la silhouette typique d’un half ; particulièrement dans son tableau arrière. Il offre d’excellentes performances sous voiles avec pour points forts la cap et la vitesse. Il est très à l’aise dans les petits airs et se manie avec deux doigts .Le carré et la table à cartes disposent d’une largeur importante qui rend la vie à bord agréable. Destiné à satisfaire les amateurs de course croisière, le Rush est un voilier confortable, habitable et rapide. .

Caractéristiques : longueur de coque = 9,20 m ; bau maxi = 3,15 m ; tirant d"eau = 1,70 m ; déplacement = 3200 kg ; leste fonte = 1140 kg ; 6 couchettes .

 

 

                                                                       *************

 

Samedi 5 Septembre 2009, Ce matin je vis un rêve comme un gamin devant un jouet qu'il a tant désiré. Le ciel est bleu, grand soleil et me voilà sur les quais du port de Saint Cyprien (66), prêt à embarquer sur la mythique goëlette noire en aluminium de 17,45 mètres. Eh oui, c'est bien lui, il est là devant moi, le Pen Duick III celui qui a navigué aux quatre coins du monde avec un palmarès exceptionnel pendant près de 20 ans. En montant à bord, évidemment, on imagine partout la présence du patron, Eric Tabarly, et des plus grands navigateurs qui ont fait équipe avec lui. Je fais partie des 10 membres d'équipage qui ont eu la chance de pouvoir participer au convoyage de cette "flèche noire" jusqu'au Cap d'Agde. Dès la sortie du port, sur un bord de prè, nous somme cueillis par une mer bien formée, force 7 à 8 avec rafales à 40 noeuds. Pendant les cinq premières heures de navigation, PEN DUICK III se heurte aux vagues qui déferlent sur le pont dans un bruit fracassant. Il vibre, il tangue, il gîte. Les rafales sifflent sur les grééments. L'équipage, qui s'agrippe des deux mains, participe avec enthousiasme aux manoeuvres. Nos regards se perdent sur l'horizon, nos pensées vagabondent mais nous nous sentons en sécurité. Quel grand moment! nous avons l'impression qu'ils sont là... et puis, tout au fond, droit devant, nous apercevons la silhouette du Mont Saint Loup. Il reste trois heures de navigation et les conditions sont plus clémentes. Nous pouvons envoyer toute la toile, retirer les vestes noires blanchies par le sel, et déguster ces moments exceptionnels. C'est dans une ambiance chaleureuse et festive que PEN DUIK III entre dans le port du Cap d'Agde, où de nombreuses personnes accueillent l'arrivée de cette mythique goëlette . Que de souvenirs... Si un jour, vous embarquez sur INCA, je pourrai vous faire partager ces instants magiques.